Pourquoi la Tacita T-Race Cross est la meilleure motocross électrique du marché

Avec la Tacita T-Race Cross, sensations garanties.

Julien Vaïssette

Fanatique d'Excel, adepte de Camus & ingénieur en mécanique — Suivez la conception de mon prototype de moto électrique en cliquant ici.

T-Race Cross Tacita moto électrique puissante

Si vous cherchez une moto électrique tout-terrain, les choix qui s’offrent à vous sont relativement nombreux. La Tacita T-Race Cross n’est pas la seule sur son marché.

Alors pour vous aider à vous aiguiller, j’ai rédigé un article dans lequel je répertorie toutes les motos électriques puissantes du marché, selon leur usage. 

Vous y trouverez notamment la T-Race Cross dont on parle ici. À la différence qu’ici, on va la disséquer aussi rigoureusement que possible.

Faisons-le, sans plus tarder.

Les performances de la Tacita T-Race Cross sont une démonstration de maîtrise

  • Puissance moteur : 55 – 44 kW (permis A)
  • Couple moteur : 100 – 85 Nm
  • Vitesse maximale : Non communiquée
  • Temps de passage de 0 à 100 km/h : Pourquoi s’embêter à la donner ?
  • Capacité batterie : 6 kWh pour le modèle de 55 kW et 5 kWh pour le modèle de 44 kW
  • Temps de recharge :  20 minutes
  • Autonomie : 12 minutes de course
  • Poids : Ça intéresse qui ? 
  • Empattement : 1490 mm
  • Angle de chasse : 26-27° (comme beaucoup de caractéristiques, celle-là n’est pas donnée, mais je peux la mesurer sur les images disponibles)

La Tacita T-Race Cross est une moto de cross qui va droit au but, à l’image du sport de course éponyme.

En effet, le but de ces courses est de franchir un terrain accidenté (très accidenté) dans un temps le plus faible possible.

Il faut donc une moto qui va vite, qui propose un beau couple et qui n’a pas peur de rebondir sur les obstacles qui lui font face. La T-Race Cross fait exactement ça, sans se soucier des autres paramètres. 

Le plus marquant est le grand écart entre le couple du moteur de 100 ou de 85 Nm selon le modèle, et l’autonomie de seulement 12 minutes. Le premier est très beau, le second très faible.

Mais justement, la T-Race Cross n’a aucune raison de s’embêter avec une batterie lourde si son unique but est d’atteindre une ligne d’arrivée en 10 minutes.

Si bien que pour une puissance relativement élevée, la batterie a une capacité ridicule de 5 ou 6 kWh, selon le modèle. Mettez cette batterie sur une moto qui vise un usage quotidien, et c’est la garantie de ne rien vendre.

Alors qu’avec la T-Race Cross, c’est d’une cohérence infinie.

D’ailleurs, si j’ai parlé du couple très beau, il faut aussi parler de la vitesse du moteur. En effet, le moteur de 55 kW maintient son régime optimal jusqu’à 5200 tr/min. C’est une vitesse élevée pour un moteur, et ça donne une idée de la plage de régime exploitables par la T-Race Cross.

Et à nouveau, c’est exactement ce qu’on demande à une motocross.

Ajoutons qu’elle est équipée d’une boîte de vitesses à 5 rapports, et on comprend que par la maîtrise du couple qu’elle apporte et les caractéristiques favorables du moteur, la T-Race Cross est une motocross de haute voltige. 

Enfin, j’ai parlé de la capacité à rebondir sur les obstacles nombreux un peu plus haut.

La T-Race Cross est faite pour ça. La preuve, la course de ses amortisseurs est de 300 mm à l’avant et 280 mm à l’arrière. Autant dire que très peu d’obstacles lui font peur avec cette arme.

Un design caméléon

Le design de la Tacita T-Race Cross est sans surprise, et on ne lui en demande pas plus.

Quand on participe à une course de motocross, on n’est pas là pour réinventer la roue en termes de style. On veut ce qui fonctionne le mieux, et si c’est beau, tant mieux.

Par chance, ça l’est assez.

Alors réjouissons-nous, et passons à autre chose.

L’usage de la Tacita T-Race Cross est dit dans son nom : du motocross

L’usage de la T-Race Cross est uniquement motocross. Ici, c’est d’une clarté absolue.

Et si vous souhaitez l’utiliser dans votre vie quotidienne, vous risquez de le regretter. Son autonomie est beaucoup trop faible pour être utilisée dans la vie de tous les jours. Et puis, le constructeur italien aura d’autres modèles plus pertinents à vous proposer.

C’est important de le noter, car ils auraient pu chercher une solution intermédiaire fade.

Mais ce n’est pas dans l’esprit des motocross. Car les motocross sont des engins de compétition. Et un engin de compétition, c’est réservé aux jours de course.

On ne conçoit pas les crampons d’un rugbyman pour un usage quotidien. Et il ne viendrait jamais à l’idée de ce rugbyman de garder ses crampons aux pieds quand il se rend au bar du coin.

C’est le même principe pour la T-Race Cross. 

Un prix relativement douloureux, mais à relativiser

La T-Race Cross coûte 15 418 € pour le modèle de 44 kW et 17 663 € pour le modèle de 55 kW.

C’est cher, une fois n’est pas coutume. Mais ce n’est pas aberrant pour une moto qui se veut (comme précisé juste au-dessus) destinée aux compétitions.

Si on veut de la performance, on accepte de payer le nécessaire.

Ajoutons que les équivalentes thermiques de chez KTM coûte dans les 11 000 €. La différence n’est donc pas si nette

Mais plus prosaïquement, il faut aussi noter que par sa spécialisation, cette moto implique d’avoir une autre moto pour l’usage quotidien.

Donc en plus des 15 418 € ou des 17 663 €, il faudra payer une autre moto (électrique si possible) pour rouler tous les jours.

À la fin, la note est salée.

La Tacita T-Race Cross ne regarde pas son empreinte environnementale

  • Technologie du moteur : Brushless
  • Technologie de la batterie : Lithium-polymères

La T-Race Cross est une moto de course.

Qu’elle soit électrique donne du sens à son engagement écologique, mais elle reste une moto de course. On ne peut donc pas exiger d’elle de mettre en premier plan l’empreinte environnementale, car ce n’est pas son propos.

Ainsi, je regrette que la T-Race Enduro, la T-Race Motard et toutes les autres motos électriques de Tacita aient un moteur brushless et une batterie au lithium (et au cobalt et au nickel).

Mais je comprends que dans le cas de la T-Race Cross, c’est nécessaire.

Car quand on vise la performance et uniquement la performance, c’est ce facteur qui prime.

Et même si j’aimerais que ça ne soit pas le cas, le moteur brushless est le moteur qui garantit la meilleure densité de puissance (et peut-être le pire impact environnemental), tandis que la batterie au lithium, au nickel et au cobalt est celle qui abrite la meilleure densité énergétique (et le pire impact, elle aussi).

La T-Race Cross n’est donc pas la meilleure élève sur ce point. Mais heureusement pour elle, ce n’est pas ce qu’on lui demande.

En résumé, une motocross électrique comme on les aime

Si vous faites du motocross et que vous aimeriez polluer moins les parcours sur lesquels vous roulez, la T-Race Cross est la moto qu’il vous faut.

Donnez votre avis en un clic