Moto électrique 50cc : tous les modèles du marché, listés et classés

La moto électrique 50cc fait sa place sur le marché des cyclomoteurs. Mais nous allons voir ensemble que les modèles disponibles ne se valent pas tous, même s’il y a du potentiel.

comparatifs motos © jean charles barbe

Au même titre que le marché de la moto électrique en général, celui de la moto électrique 50cc est en pleine explosion.

On ne compte plus le nombre de marques qui décident de se lancer dans l’aventure, souhaitant apporter leur pierre à l’édifice (de mon côté, je ne suis pas tout à fait prêt).

La conséquence, c’est qu’il est de plus en plus difficile de s’aiguiller.

Avant, si on voulait une petite moto électrique, on n’avait pas le choix. Seul Super Soco proposait des motos sérieuses.

Aujourd’hui, on a le choix entre 13 modèles.

Et je prends le pari que dans les prochains mois, une dizaine de modèles viendront s’ajouter à cette liste.

Ce catalogue de plus en plus fourni est une excellente chose. Mais pour ceux qui veulent passer à l’électrique, la tâche se complique.

  • Laquelle choisir ?
  • Comment être sûr de ne pas faire d’erreur en investissant plusieurs milliers d’euros dans une moto dont le constructeur n’a pas encore fait ses preuves ?

Autant de questions auxquelles je vous propose de répondre dans cet article.

J’ai analysé toutes les motos électriques 50cc disponibles sur le marché, et je les ai classées avec la plus grande rigueur.

Et voilà le résultat.

Sommaire

Mise au point : qu’est-ce qu’une moto électrique 50cc ?

Avant de nous lancer tête baissée dans ce classement qui risque de faire grincer certaines dents, mettons-nous d’accord sur les termes.

D’abord, le plus important : qu’est-ce qu’une moto électrique équivalente 50 ?

Note : dans cet article, j’utiliserai différents termes comme « moto électrique 50cc » ou « 50 électrique », mais ils veulent dire la même chose.

Très simple : c’est simplement une histoire de permis.

Le permis AM, droit d’accès à une moto électrique 50cc

En effet, quand on parle de moto électrique 50cc, on fait référence aux cyclomoteurs d’une cylindrée maximale de 50cc.

Sauf que vous n’êtes pas sans savoir que dans un moteur électrique, il n’y a pas de cylindre. Il y a simplement un rotor qui tourne autour (ou à l’intérieur) d’un stator.

Mais pour rouler en moto, il faut impérativement un permis.

Et pour avoir un permis, il faut bien une réglementation qui limite les véhicules sur lesquels on a le droit de rouler.

Le permis des motos de 50 cc est le permis AM, qui autorise de rouler sur une moto dont la cylindrée maximale est de 50 cm3, la puissance maximale de 4 kW et la vitesse maximale de 45 km/h.

C’est donc tout trouvé : les motos électriques équivalentes 50 sont les motos électriques dont la puissance ne dépasse pas 4 kW (5,4 chevaux) et dont la vitesse ne dépasse 45 km/h sous aucun prétexte.

Aussi simplement que ça.

D’ailleurs, je préfère le préciser ici : on ne va pas parler de jouets dans cet article.

Vous ne verrez donc pas passer de motos électriques dont la puissance est inférieure à 1 kW. On ne veut offenser personne mais on s’intéresse exclusivement aux motos électriques 50 pour adultes (on compte les adolescents dans les adultes, puisque le permis AM peut être délivré à partir de 14 ans).

Ceci étant dit, poursuivons nos clarifications préliminaires.

Car maintenant que nous connaissons la définition de la moto électrique 50, j’ai un petit mot à dire sur ma méthode de classement que beaucoup de commentateurs oublient.

Les différents usages d’une moto électrique 50cc

On ne compare pas une Clio avec une Scénic.

Elles ne sont pas si éloignées en puissance, la différence de motorisation n’est pas éclatante, mais on ne le fait pas. Car elles répondent à deux usages différents : la Clio est une petite citadine, la Scénic est une familiale.

C’est le même principe pour la moto électrique 50cc.

Et je m’épuise de voir constamment des articles sur « les 5 meilleures motos électriques du marché » qui ne précisent pas l’usage sur lequel ils se sont concentrés.

Pourtant, ça ne leur coûterait rien. Mais ils ne le font pas, et ils se discréditent.

Alors voilà, je vais diviser ce classement en deux catégories d’équivalentes 50 :

  1. la catégorie des urbaines,
  2. et la catégorie des tout-terrain.

Et maintenant que nous sommes au clair sur ça, nous pouvons passer à ce qui nous intéresse le plus : le classement.

Comment j’ai établi le classement des équivalentes 50

Je n’ai pas voulu établir un classement vaseux qui repose sur rien d’autre que des a priori et des critères subjectifs.

Alors j’ai fait subir à toutes les motos un contrôle surprise qui porte sur 5 axes.

Les performances

J’ai récupéré toutes les caractéristiques techniques qui témoignent des performances des motos (puissance, couple dans la roue, technologie et capacité de la batterie, autonomie, temps de charge, poids). Et je leur ai attribué une note en fonction de la moyenne obtenue par les autres motos du segment.

Le design

J’ai voulu être aussi rigoureux que possible sur ce point très subjectif. J’ai donc attribué une note au design des motos sur deux critères : sa qualité et sa pertinence.

L’usage auquel les motos répondent

La note discrimine l’alignement entre les caractéristiques techniques, le design et l’usage.

Le prix

J’ai par la suite donné une note au prix des motos, en relation avec le prix moyen des autres motos électriques 50 cc.

L’impact environnemental

Et j’ai terminé le contrôle avec une note qui sanctionne l’impact environnemental des motos électriques. L’engagement du constructeur et les composants de sa moto entrent en compte.

Il m’a alors suffi de calculer une moyenne générale pour chaque moto, et de les classer par rapport à cette moyenne.

Si bien qu’à la fin, que j’aime une moto ou que je ne l’aime pas, son classement reflète précisément sa qualité.


Note : pour découvrir la méthode que j’ai utilisée pour déterminer ce classement, il vous suffit de dérouler le bloc gris ci-dessus. Vous allez voir, je ne laisse pas de place au subjectif.

Moto électrique 50cc, catégorie citadine : le classement

Les citadines, comme leur nom l’indique, c’est les motos électriques qui sont vouées à la ville.

En réalité, une moto électrique 50cc se sentira confortable en ville, peu importe sa catégorie. Ça s’explique simplement par sa géométrie compacte.

Mais ici, je vais rassembler celles qui ont été pensées exclusivement pour un usage quotidien et urbain.

Au programme : des trajets courts, des bouchons et des accélérations modestes.

En première position : la Xubaka de Sodium Cycles

Sa note : 3,33/5.

Xubaka de Sodium Cycles moto électrique 50cc

Caractéristiques techniques

  • Puissance moteur : 4 kW
  • Capacité batterie : 1,34 kWh
  • Autonomie : 80 km
  • Poids : 50 kg
  • Prix : 6 000 € – 8 000 €

Mon avis sur la Xubaka

La très bonne surprise.

Cliquez-ici pour vous rendre sur la page produit de la Xubaka.

En deuxième position : la B4000 de Brekr

Sa note : 3,09/5.

B4000 de Brekr moto électrique 50cc

Caractéristiques techniques

  • Puissance moteur :  4 kW
  • Capacité batterie : 2 – 4 kWh
  • Autonomie : 80 km – 160 km
  • Poids : 80 kg – 90 kg
  • Prix : 4 199 € – 5 698 €

Mon avis sur la B4000

Une bonne petite citadine qui maîtrise son sujet.

Cliquez-ici pour vous rendre sur la page produit de la B4000.

En troisième position : la TC de Super Soco (Vmoto Soco)

Sa note : 3,08/5.

TC de Super Soco Vmoto Soco

Caractéristiques techniques

  • Puissance moteur : 3 kW
  • Capacité batterie : 1,8 kWh
  • Autonomie : 80 km
  • Poids : 70 kg
  • Prix : 3 290 €

Mon avis sur la TC

Elle fait très forte impression.

Cliquez-ici pour vous rendre sur la page produit de la TC.

En quatrième position : la TS de Super Soco (Vmoto Soco)

Sa note : 2,99/5.

TS de Super Soco Vmoto Soco

Caractéristiques techniques

  • Puissance moteur : 2,4 kW
  • Capacité batterie : 1,56 kWh
  • Autonomie : 80 km
  • Poids : 78 kg
  • Prix : 2 890 €

Mon avis sur la TS

Sans surprise, du sérieux.

Cliquez-ici pour vous rendre sur la page produit de la TS.

En cinquième position : la TSx de Super Soco (Vmoto Soco)

Sa note : 2,97/5.

TSx de Super Soco Vmoto Soco

Caractéristiques techniques

  • Puissance moteur : 2,9 kW
  • Capacité batterie : 1,8 kWh
  • Autonomie : 80 km
  • Poids : 78 kg
  • Prix : 3 290 €

Mon avis sur la TSx

Parfaitement conçue.

Cliquez-ici pour vous rendre sur la page produit de la TSx.

En sixième position : la e-roadster de Easy Watts

Sa note : 2,75/5.

e-roadster de easy-Watts

Caractéristiques techniques

  • Puissance moteur :  3 kW
  • Capacité batterie :  1,8 kWh
  • Autonomie : 70 km
  • Poids : 58 kg
  • Prix : 2 489 €

Mon avis sur la e-roadster

Très très low cost.

Cliquez-ici pour vous rendre sur la page produit de la e-roadster.

En septième position : la e-rock’n roll de Easy Watts

Sa note : 2,74/5.

e-rock’n roll de easy-Watts

Caractéristiques techniques

  • Puissance moteur : 2 kW
  • Capacité batterie : 1,62 kWh
  • Autonomie : 60 km
  • Poids : 83 kg
  • Prix : 2 599 €

Mon avis sur la e-rock’n roll

La fantaisie pas déplaisante.

Cliquez-ici pour vous rendre sur la page produit de la e-rock’n roll.

En huitième position : la City Slicker de Cineco

Sa note : 2,72/5.

City Slicker de Cineco moto électrique 50cc

Caractéristiques techniques

  • Puissance moteur :  1,9 kW
  • Capacité batterie : 1,8 kWh
  • Autonomie : 70 km
  • Poids : 100 kg
  • Prix : 2 699 €

Mon avis sur la City Slicker

Un modèle pas cher, mais convaincant pour autant.

Cliquez-ici pour vous rendre sur la page produit de la City Slicker.

En neuvième position : la Velociraptor de Go Charged

Sa note : 2,37/5.

Velociraptor de Go Charged moto électrique 50cc

Caractéristiques techniques

  • Puissance moteur : 4 kW
  • Capacité batterie :  2,16 kWh
  • Autonomie : 80 km
  • Poids : 90 kg
  • Prix : 4 999 $ (4 208 € au cours du 06/11/2020)

Mon avis sur la Velociraptor

Moyenne en tout.

Cliquez-ici pour vous rendre sur la page produit de la Velociraptor.


OK, faisons une pause.

Pour moi, il y a quelques surprises dans ce classement de citadines. Alors je vous ai préparé un bilan, que vous pouvez découvrir en déroulant le bloc gris juste en dessous.

Quelle est la meilleure moto électrique 50cc urbaine ?

Avant de savoir ce qu’on peut en tirer, voilà un résumé du classement des 50 urbaines :

  • la première marche est occupée par la Xubaka de Sodium Cycles,
  • suivie par la B4000 de Brekr,
  • et la TC de Super Soco (Vmoto Soco),
  • vient ensuite la TS de Super Soco,
  • puis la TSx de Super Soco,
  • la e-roadster de easy-Watts,
  • et la e-rock’n roll de easy-Watts,
  • au fond du classement, on retrouve la City Slicker de Cineco,
  • talonnée par la Velociraptor de Go Charged.

À la vue de ce résumé, on peut déjà noter une première surprise : les motos de Super Soco, le leader du domaine, sont devancées par deux motos beaucoup moins connues.

C’est une très belle satisfaction.

D’abord car ça prouve qu’il n’est pas nécessaire d’être un mastodonte pour produire d’excellentes motos électriques. Et ensuite car ces deux motos, la Xubaka et la B4000, sont une vraie bouffée d’air fraîche et défendent une vision très vertueuse.

Les 3 modèles de Super Soco (la TC, la TS et la TSx) complètent enfin le classement, suivies par les deux modèles d’entrées de gamme de easy-Watts (la e-roadster et la e-rock’n roll).

Ces deux motos se différencient des autres essentiellement par leur prix très faible, ce qui est toujours bon à prendre.

Enfin, la chinoise City Slicker et la néo-zélandaise Velociraptor ferment la marche, sans m’avoir convaincu.


Moto électrique 50cc, catégorie tout-terrain : le classement

Il n’y a pas que des citadines parmi les équivalentes 50 électriques. Il y a aussi des motos pensées pour le tout-terrain.

Là encore, tout est dit dans le nom : elles sont pensées pour rouler dans toutes les conditions.

À condition (justement) d’accepter de ne pas rouler trop longtemps et de ne pas être trop exigeants sur la puissance. Mais voilà, elles ont le mérite d’exister, et elles représentent un premier pas dans le monde du off-road.

En première position : la Light Bee de Sur Ron

Sa note : 2,89/5.

Light Bee Homologuée de Sur-ron

Caractéristiques techniques

  • Puissance moteur : 2,05 kW
  • Capacité batterie : 1,92 kWh
  • Autonomie : 100 km à 25 km/h
  • Poids : 56 kg
  • Prix : 4 490 €

Mon avis sur la Light Bee Homologuée

Du très bon.

Cliquez-ici pour vous rendre sur la page produit de la Light Bee Homologuée.

En deuxième position : la Light Bee X de Sur Ron

Sa note : 2,85/5.

Light Bee Homologuée X de Sur-ron

Caractéristiques techniques

  • Puissance moteur : 2,05 kW
  • Capacité batterie : 1,92 kWh
  • Autonomie : 100 km à 25 km/h
  • Poids : 56 kg
  • Prix : 4 790 €

Mon avis sur la Light Bee Homologuée X

Je ne comprends pas son existence.

(J’ai regroupé la Light Bee et la Light Bee X dans le même article.)

Cliquez-ici pour vous rendre sur la page produit de la Light Bee Homologuée X.

En troisième position : la Ösa Lite de Cake

Sa note : 2,84/5.

Ösa Lite de Cake moto électrique 50cc

Caractéristiques techniques

  • Puissance moteur : 4 kW
  • Capacité batterie : 1,5 kWh – 2,6 kWh
  • Autonomie : 60 km (1,5 kWh) – 92 km (2,6 kWh)
  • Poids : 70 kg
  • Prix : 6 500 € (1,5 kWh) – 7 500 € (2,6 kWh)

Mon avis sur la Osa Lite

Un peu trop chère à mon goût.

Cliquez-ici pour vous rendre sur la page produit de la Osa Lite.

En quatrième position : la Vision 3000 de Masai Motor

Sa note : 2,59/5.

Vision 3000 de Masai Motor

Caractéristiques techniques

  • Puissance moteur : 3 kW
  • Capacité batterie : Non communiquée (!)
  • Autonomie : 60 km
  • Poids : 109 kg
  • Prix : 2 990 €

Mon avis sur la Vision 3000

Ça pique.

Cliquez-ici pour vous rendre sur la page produit de la Vision 3000.


À nouveau, je vous ai préparé un bilan de ce classement.

Histoire d’y voir un peu plus clair sur le choix de off-road qui s’offre à nous. C’est dans le bloc gris, juste en dessous.

Quelle est la meilleure moto électrique 50cc off-road ?

D’abord, voilà un récapitulatif des motos listées au-dessus :

  • Light Bee Homologuée de Sur-ron
  • Light Bee Homologuée X de Sur-ron
  • Ösa Lite de Cake
  • Vision 3000 de Masai Motor

De ce classement, on note que les deux modèles de Sur-ron s’assurent une supériorité certaine face à la concurrence. En effet, Sur-ron produit des motos électriques tout-terrain depuis un petit bout de temps, ils savent parfaitement ce qu’ils font.

Néanmoins, la Ösa Lite est une moto électrique très sérieuse.

Elle arrive à cette place à cause de son prix encore trop élevé pour une petite moto électrique. Mais s’ils arrivent à réduire leurs prix, elle risque d’inquiéter la concurrence.

Enfin, il y a la Vision 3000 qui m’a terriblement déçu.

Je ne comprends pas ce que Masai Motor a voulu faire avec elles. Je vous conseille donc vivement d’aller voir ailleurs.


Conclusion : la moto électrique 50cc est une option sérieuse

Arrivé ici, je suis assez conquis par ces petites motos électriques.

Car si elles sont encore plus chères que la concurrence thermique (le marché de l’occasion devrait combler ce retard, si besoin), les équivalentes 50 que j’ai listées au-dessus ont un très gros atout : leur impact environnemental est très maîtrisé pour une bonne partie d’entre elles.

En effet, j’ai râlé contre le manque d’exemplarité des motos électriques équivalentes 125 et des modèles plus puissants.

Je concluais à chaque fois sur leur absence d’efforts, alors que l’impact environnemental devrait faire partie de leurs priorités. Et je disais aussi que je comptais bien leur couper l’herbe sous les pieds avec la moto électrique que j’ai prévu de produire.

Mais à la fin de cet article, me voilà beaucoup moins conquérant.

Je suis assez satisfait de ce que j’ai vu.

J’explique ça notamment par la puissance modeste qui permet aux constructeurs de se concentrer moins sur l’efficacité et plus sur les sujets considérés comme annexes.

Je ne pensais pas conclure sur ça, mais la moto électrique 50cc montre la voie à suivre.

D’ailleurs, si vous pensez comme moi que c’est cette voie qu’il faut emprunter, je crois que vous avez aisément passé le test pour intégrer le cercle des motards électriques conscients.

Ce cercle est formé de plusieurs centaines de passionnés avec qui on discute quotidiennement de ces sujets.

Car pour moi, le meilleur moyen de produire un résultat vertueux, c’est d’être aussi nombreux que possible à y réfléchir.

Si ça vous tente, il vous suffit de vous inscrire juste en-dessous.

On se retrouve de l’autre côté !

2 commentaires

  1. Nathan MATHIS

    Bonjour je m’intéresse beaucoup à la conception d’un 2 roues, je travaille en mécanique générale, je sait faire aussi de la conception sur SolidWorks, j’ai d’ailleurs un diplôme en méca auto donc je m’y connait un peu le sujet donc selon moi même les meilleurs modèles sont beaucoup trop lourd et l’autonomie me semble faible il faudrait optimiser un maximum le poids du véhicule et trouver un moyen de se rapprocher de l’essence en matière d’autonomie puis un moteur qui aille au moins 60km/h, pour faire simple il faudrait se rapprocher de la mob en performance, avec des bon freins à disques aussi pour la sécurité, les roues on pourra pas gagner en poids donc autant reprendre des roues de mob comme modèle sachant qu’un proto avec un moteur intégré serait la meilleur solution pour moi, Si vous pensez que l’électrique c’est pas encore intéressant par rapport l’essence n’hésitez pas me répondre, merci d’avance

    • Julien Vaïssette

      Salut Nathan,
      Merci pour ton commentaire !
      Effectivement, les petites motos électriques souffrent un peu de la comparaison avec leurs équivalentes thermiques… Avec les progrès que nous connaissons dans la densité énergétique des batteries, on devrait voir les poids diminuer et des motos électriques se frotter un peu plus aux mobs que tu fais bien de citer 🙂

Donnez votre avis en un clic