La Lightning LS-218 : notre avis sur la moto électrique la plus rapide du monde

La Lightning LS-218 est la moto électrique la plus rapide du monde. Rien à ajouter.

Julien Vaïssette

Fanatique d'Excel, adepte de Camus & ingénieur en mécanique — Suivez la conception de mon prototype de moto électrique en cliquant ici.

LS-218 Lightning Motorcycles

Depuis des mois, on n’entend parler que de la Lightning LS-218. Pourtant, il existe une ribambelle de modèles de motos électriques sur le marché.

Il y en a tellement qu’il est quasiment impossible de faire un choix.

Alors j’ai décidé, en prévision, de classer toutes les motos électriques de plus de 11 kW dans un article, que vous pouvez retrouver ici.

Pour les classer objectivement, j’ai dû leur donner une note aussi rigoureuse que possible, en fonction de leur réponse à 5 paramètres :

  • les performances,
  • le design,
  • l’usage,
  • le prix,
  • et l’empreinte environnementale.

Et évidemment, j’ai aussi fait l’exercice pour la LS-218 de Lightning Motorcycles. Voilà ce qu’il en est.

Les performances de la Lightning LS-218 sont hallucinantes

  • Puissance moteur : 150 kW (permis A)
  • Couple moteur : 227 Nm
  • Vitesse maximale : 350 km/h
  • Temps de passage de 0 à 100 km/h : 2,2 secondes
  • Capacité batterie : 12 kWh ou 15 kWh ou 20 kWh selon les options
  • Temps de recharge :  30 minutes sur borne rapide
  • Autonomie : 160 km sur nationale pour le pack de 12 kWh, 193 km pour le pack de 15 kWh et 257 km pour le pack de 20 kWh
  • Poids : 225 kg
  • Empattement : Non communiqué
  • Angle de chasse : Non communiqué

C’est la moto électrique la plus rapide du monde, depuis qu’elle a franchi les 350,83 km/h à la Speed Week de Bonneville.

Rien que ça.

Plus intéressant encore, ce record de vitesse lui permet d’intégrer le top 5 des motos les plus rapides de tous les temps. Belle publicité pour les motos électriques.

Mise à jour : le record de la LS-218 a été battu par la Voxan Wattman, un dragster taillé pour les records en ligne droite. Comme quoi, la stratégie des records est rarement une stratégie pérenne.

Et si la LS-218 roule vite, elle est aussi capable d’accélérer vite. En effet, elle franchit le 0 à 100 km/h en 2,2 secondes ! Et elle monte à 160 km/h en 5,5 secondes.

C’est proprement hallucinant.

En revanche, si on sort des pistes en ligne droite, elle est sans surprise moins confortable : son autonomie est assez modeste, selon le pack de batterie qu’on choisit.

En effet, le modèle de base est équipé d’une batterie de seulement 12 kWh. Ce qui ne lui permet de rouler que 160 km sur nationale.

Pour espérer mieux, il va falloir débourser 4 000 $ supplémentaires (42 888 $ en tout) afin d’atteindre 193 km d’autonomie. Et si ce n’est encore pas suffisant, il faudra ajouter la même somme (46 888 $ en tout) pour rouler 257 km sans arrêt au stand.

Autant dire qu’il faut payer le prix fort pour rouler longtemps.

Mais c’est l’éternel destin des ultra sportives.

Elles sont parfaites pour rouler très vite. Mais quand on les sort des conditions pour lesquelles elles ont été conçues, elles sont gauches.

Car si, comme on l’a vu, l’autonomie de base est légère pour partir en virées, la conduite en ville est elle aussi assez peu confortable à cause du couple gigantesque que la LS-218 produit.

Attention, wheelings incontrôlés ! 

La note de ses performances en comparaison avec celles des autres sportives électriques : 4,37/5.

Son design de sportive est parfaitement maîtrisé

L’intérêt des sportives, c’est qu’avec leurs carénages aérodynamiques en-veux-tu-en-voilà, elles laissent très peu d’indices sur leur technologie de propulsion.

J’ai l’impression de dire ça pour chaque sportive électrique, mais c’est la même chose pour la Lightning LS-218 : si on la pose sur une piste entourée de sportives thermiques, elle s’intègre au paysage sans aucune difficulté.

Ainsi, la LS-218 reprend (et c’est logique) tous les codes esthétiques des motos sportives : une bulle fuselée et racée, un flanc recouvert de carénages façon moto GP, et un dosseret de selle aussi pointu que le nez du Concorde.

C’est du grand classique. Et c’est bien nécessaire quand on souhaite concevoir la moto électrique la plus rapide du monde.

Notons néanmoins que le constructeur aurait pu la recouvrir de couleurs moches, compte tenu de leur objectif majoritairement porté sur les performances.

Ce n’est pas le cas, grâce à une belle harmonie des couleurs : bleu électrique, blanc titane et noir mat. 

Sa note : 4/5.

La Lightning LS-218 répond à un usage de sportive, sans aucune bavure

Tout a été dit dans la partie « performances » sur l’usage de la LS-218.

Pour une raison simple : cette moto cherche à se définir par ses performances historiques. Et pour ce faire, il faut se consacrer sur les records, quitte à en oublier les autres axes du cahier des charges normal d’une moto.

L’usage de la LS-218 se résume donc aux records de vitesse.

Pour le reste, elle n’est pas à son aise (hormis la version à 46 888 $, mais qui pose d’autres problèmes, car elle est très chère). Elle sera trop puissante en ville, trop instable sur autoroute et n’offrira pas assez d’autonomie pour partir en virées sans crainte de panne sèche.

Mais c’est certainement le prix à payer pour s’offrir l’une des motos électriques les plus rapides du monde.

La note de la pertinence avec laquelle elle traite son usage : 3/5 (elle paye sa puissance trop généreuse).

Son prix ? Pas aberrant, mais élevé

D’ailleurs, l’autre prix à payer est plus pragmatique : 38 888 $ (33 167€ au cours du 01/10/2020) pour la version 12 kWh.

Ce sera 42 888 $ (36 429 € au cours du 06/10/2020) pour la version 15 kWh et 46 888 € (39 826 € au cours du 06/10/2020) pour la version 20 kWh.

C’est cher.

Plus cher que la Livewire, pourtant pas reconnu pour son prix attractif.

Et bien plus cher que ce qu’on trouve chez Zero Motorcycles et Energica.

Mais c’est une question de choix : si vous voulez une moto électrique efficace, vous préfèrerez mettre votre argent dans les constructeurs que je viens de citer. Si vous voulez l’une des motos électriques les plus rapides du monde, vous mettez votre argent dans la LS-218.

Autrement dit, son prix particulièrement élevé est sauvé par le record de vitesse qu’ils ont établi.

C’est un argument solide, mais ils ne sont pas à l’abri d’être battus par une autre moto électrique. Et à ce moment, la LS-218 sera une moto très chère qui n’aura plus dont le prix sera beaucoup plus dur à justifier.

Ça a tout l’air d’une fuite en avant effrénée qui ne peut que mal se terminer.

Mise à jour : j’ai écrit ces lignes avant que le record soit battu par la Voxan. La prophétie avait vu juste.

La note de son prix par rapport à celui des autres motos électriques sportives : 2,35/5.

L’empreinte environnementale de la Lightning LS-218 ne l’intéresse pas

  • Technologie du moteur : brushless
  • Technologie de la batterie : Lithium-ion

La LS-218 se définit comme une des motos les plus rapides du monde. Pas comme une des motos les plus responsables environnementalement.

Ce n’est pas son combat.

Si bien que je n’ai trouvé sur leur site aucune allusion aux enjeux environnementaux auquel on fait face aujourd’hui.

Ils font des motos électriques rapides, point.

Ce n’est donc pas une surprise de constater que si l’impact environnemental de la LS-218 est toujours moindre que celui d’une équivalente thermique, il n’est pas du tout optimisé.

La preuve :

  • son moteur est un moteur brushless (donc il est équipé d’aimants permanents, donc de terres rares, donc exploitation irraisonnée des populations et des sols, et pollutions en tous genres),
  • et sa batterie est une lithium-ion, très certainement dotée d’une chimie au nickel-cobalt-manganèse (donc extractivisme des minerais, appauvrissement des réserves mondiales, pollutions en tous genres).

Je me répète beaucoup quand j’arrive dans la partie environnementale de ces fiches motos. Mais je désespère de devoir toujours faire ce même constat.

Mais j’ai confiance, ça changera.

De toute manière, ça doit changer. 

Sa note sur ce point oublié : 2/5.

Bilan : préférez l’autre Lighting à la LS-218

Une moto électrique de records, moyenne générale : 3,14/5.


Je crois que je l’ai bien assez dit dans cet article : la LS-218 est l’une des motos électriques les plus rapides du monde. Ce qui la classe immédiatement comme une excellente moto.

Et c’est à juste titre, car c’est un très bel exploit.

En revanche, ce n’est pas du tout une moto du quotidien. Alors il suffit de le savoir quand on l’achète.

Si on veut une moto de salon, elle sera parfaite, car son prix n’est pas affolant à côté des autres motos électriques de salon.

Si à l’inverse on veut une moto dans un usage quotidien, il vaut mieux passer son tour

Et si on veut absolument une Lightning, sa petite sœur, la Strike Carbon sera plus pertinente.

Donnez votre avis en un clic