Tout ce qu’il faut savoir sur la Bravo GLE de Ebroh

La Bravo GLE de Ebroh ? Un design moyen, mais un rapport qualité-prix intéressant.

Julien Vaïssette

Fanatique d'Excel, adepte de Camus & ingénieur en mécanique — Suivez la conception de mon prototype de moto électrique en cliquant ici.

Bravo GLE Ebroh

La Bravo GLE est la première moto électrique équivalente 125 de la marque Ebroh.

Mais ça ne veut pas dire que le constructeur espagnol de deux roues électriques est un novice, loin de là ! Ils s’appuient sur une belle expérience dans la fabrication de scooters électriques, et notamment sur les 12 modèles qu’ils proposent déjà.

La Bravo GLE de Ebroh, en quelques chiffres

  • Puissance moteur : 5 kW
  • Capacité batterie : 5,4 kWh
  • Autonomie : 100 km
  • Vitesse de pointe : 110 km/h
  • Prix : 4 490 €

Où se procurer la Bravo GLE ?

Simple : vous pouvez directement jeter un coup d’œil à la page de vente de la Bravo GLE.

Mon avis sur la Bravo GLE de Ebroh

Le moins qu’on puisse dire, c’est que les caractéristiques sont assez intéressantes.

Avec une vitesse de pointe à 110 km/h et un prix en dessous de 5 000 €, cette moto électrique 125 est plutôt convaincante.

Et la compétence que le constructeur a acquise grâce aux scooters électriques ne peut que nous rassurer quant au sérieux de cette moto.

En revanche, son design fait très cheap.

Je n’ai aucune idée si cette impression est donnée par le talent approximatif du photographe, mais cette moto ressemble plus à un jouet pour enfant qu’à un vrai bolide.

Je suis donc plutôt sceptique. Mais le prix très compétitif me fait penser qu’il va falloir garder un œil sur eux.

11 commentaires

  1. david

    Je ne comprend surtout pas l’intérêt de ce genre de sujet : Tout ce qu’il faut savoir sur la Ebroh… fait par une personne qui lit ce que nous sommes capable de lire sur le site du fabricant et qui n’a jamais vu la moto en réel
    Réponse d’une personne qui l’a acheté lui répondre que les dimensions sont impressionnantes pour une 50 alors que c’est une équivalence à une 125 ( il faut le permis A1 ) montre que le sujet n’est pas plus travaillé que ca/

    Ce qui reste n’est que supposition , nous voila bien avancé.

    • Julien Vaïssette

      Cet article fait partie de la première série d’analyses de modèles de motos électriques que j’ai faites. À l’époque, j’ai certainement trop condensé la chose, n’expliquant pas ce qui m’a valu de penser ce que je présente ici.
      Ça viendra, ne t’inquiète pas. Mais d’ici là, je te propose d’aller voir le reste du site pour constater le sérieux de notre approche 🙂

  2. Steph

    Bonjour a tous … l’an dernier je souhaitais acheter un de ces modèles made in China.
    En effet en voyant ces photos cela m’a rappelé une moto pour laquelle j’avais contacté le fournisseur et commencé à me renseigner pour l’import.
    Hélas importer une moto entière ou en pièce est une chose … pouvoir rouler avec en France en est une autre.
    Certes Ebroh se contente de jouer les intermédiaires et la marge est énorme mais au moins ils permettent d’avoir une moto homologuée.

    • Julien Vaïssette

      Salut Stéphane,
      Effectivement, ça a du sens. En gros, il faut plus prendre Ebroh pour un importateur que pour un fabricant. Et ce faisant, on n’est pas déçu parce qu’on sait à quoi s’attendre 🙂

  3. Eric

    C’est un import de Dongma ( une compagnie chinoise…le modèle c’est N19) on la trouve sur Alibaba pour 1100€…
    J’ai visité l’entrepôt à Saragosse cet été. Ils importent la moto en kit, ils ont 1h30 d’assemblage + quelques heures de test et hop on te vend ça 4500 € en Europe…
    Autant importer les composants et la construire soit même ( en mettant du Michelin sur les pneus + l’ABS pour la sécurité car avec un Moteur QS 10kw on peut taper le 140km/h…)

    • Julien Vaïssette

      Salut Éric,
      Mais non… Ça me semblait louche, maintenant je comprends pourquoi. Merci pour ces infos, c’est quand me inadmissible cette histoire !

  4. Alexandre

    Heureux processeur d’une BRAVO GLE PRO (avec une batterie de 72kwh / 100a), elle n’a rien de cheap.
    Bien au contraire, elle a le gabarit d’une CB 500 et des finition de bonne tenu pour son prix

    • Julien Vaïssette

      Salut Alexandre,
      Je suis effectivement allé jeter un œil à la PRO, et deux remarques :
      – les photos ont été reprises, qui font effectivement moins cheap,
      – et les dimensions sont impressionnantes pour une petite 50.

      Ce qui cette fois me fait douter de la pertinence d’avoir une moto aux dimensions presque équivalentes à une CB500 (un empattement de 1410 mm, c’est énorme). Alors que la CB500 est presque 10 fois plus puissante…

      Quoi qu’il en soit, je suis heureux que tu en sois satisfait mais tu comprendras que dans mon projet de concevoir une moto, je dois garder un esprit critique envers les autres 🙂

      EDIT : Suite au commentaire de David qui s’est étonné de mon manque de sérieux en désignant cette moto comme une 50 dans ce commentaire, je me corrige : c’est bien une équivalente 125. J’ai certainement répondu trop vite à ce commentaire.

    • Julien Vaïssette

      Bonjour,
      Je ne vis pas à Paris mais quand je serai de passage, ça sera avec grand plaisir !
      J’invite d’ailleurs les parisiens qui passent par là à vous rendre visite pour l’essayer 🙂
      Bonne journée !

Donnez votre avis en un clic