Mes carnets de notes en libre accès — Julien Vaissette

Voilà comment accéder à un résumé des avancées de mon prototype, tous les lundis matin sur votre fil d’actualité LinkedIn.

— Julien Vaissette
julien vaissette linkedin 1

À ma sortie d’école d’ingénieur, je me suis inscrit sur LinkedIn.

Comme tout le monde, je pensais que ça allait m’aider un trouver un job intéressant. Ça n’a pas été le cas.

En fait, j’ai trouvé mon premier CDI très rapidement, grâce au réseau de mon école. Et je l’ai quitté tout aussi rapidement (mais ça, c’est une autre histoire).

Tout ça pour dire que le tout jeune profil LinkedIn de « Julien Vaissette » est immédiatement tombé dans l’oubli.

Il errait sans but précis parmi les millions d’autres profils LinkedIn, sans personne pour s’en occuper.

Jusqu’à récemment.

julien vaissette linkedin 2

Je n’ai jamais été un grand fan des réseaux sociaux.

Même au lycée, à l’âge où votre profil Facebook déterminait votre niveau sur l’échelle de la coolitude, je n’y trouvais pas grand intérêt.

Mais LinkedIn a réveillé cet intérêt.

Au départ, je me suis dit que ce serait un bon moyen d’entrer en contact avec des professionnels du secteur. Ça pourrait servir un jour.

Ensuite, je me suis dit que je pouvais m’en servir comme carnet de notes.

Alors j’ai commencé à publier mes recherches. Tous les lundis matin, je fais un rapide résumé de ce que j’ai découvert sur les motos électriques.

julien vaissette linkedin 3
julien vaissette linkedin 4

Et puis, ça a commencé à attirer l’attention.

D’abord quelques j’aime, puis quelques commentaires. En quelques mois, mon profil LinkedIn était sorti de son anonymat.

(Ça ne veut pas dire que je suis devenu une star du réseau, loin de là — mais je progresse.)

Et là, j’ai découvert un nouveau monde.

Une jungle.

Je ne l’avais jamais réalisé auparavant, mais LinkedIn est un repère pour anti-VE.

Dès que le sujet de la mobilité électrique est abordé, tous les sceptiques de la planète se retrouvent pour vous contredire.

Et le mieux dans tout ça ?

C’est que les pro-VE sont là aussi. Et ils contredisent les contrediseurs, dans les commentaires.

Les deux camps ne font souvent que se jeter des arguments opposés à la figure. Mais de temps en temps, ça donne lieu à des débats très constructifs.

Et je vous invite à y prendre part.

julien vaissette linkedin 5

Si vous voulez assister à un combat de joutes hebdomadaire, je vous invite à me suivre sur LinkedIn.

Et plus sérieusement, vous pourriez être intéressés par mes publications.

Je m’efforce de toujours publier des informations originales, et à en dire plus sur ce projet.

Vous pourrez y lire :

C’est un nouveau format, plus court, plus direct, et très complémentaire des articles que vous lirez sur ce site.

Accédez à mon carnet de notes, tous les lundis matin

Il vous suffit de vous rendre sur mon profil LinkedIn et de cliquer sur « Plus… », puis de cliquer sur « Suivre » — ou de m’envoyer directement une demande de contact.

Ou cliquez ici pour m’envoyer
une demande de contact

N’oubliez pas de cliquer sur « Plus… » et d’indiquer à LinkedIn que vous voulez me suivre — si vous voulez voir mes publications apparaître sur votre fil d’actualité.

On se retrouve de l’autre côté,
Julien Vaissette

illustration julien vaissette © jean charles barbe