On manquera de pétrole en 2030

Mail du 29/06/2020

Julien Vaïssette

Fanatique d'Excel, adepte de Camus & ingénieur en mécanique ・ Suivez la conception de mon prototype de moto électrique en cliquant ici.

Le rapport pas très rassurant du Shift Project

___

Salut à tous,

Il y a quelques jours, Hans (c’est lui qui rend le site beau et utilisable) m’a envoyé un message sur Facebook.

Comme on est très amis, ça fait longtemps qu’on ne met plus les formes. Pas de « Salut », et encore moins de « Comment ça va ? La famille ? Tes soeurs ? Ta filleule ? ».

Nos messages sont plutôt du genre très efficaces.
Voici donc ce qu’il m’envoie :

L’Europe risque de manquer de pétrole d’ici à 2030
https://www.lemonde.fr/economie/article/2020/06/23/l-europe-risque-de-manquer-de-petrole-d-ici-a-2030_6043842_3234.html
via Le Monde

Oui, vous avez bien lu, c’est un message automatique. Quand je vous dis qu’on ne s’embête plus avec les formes. Bref, enchaînons.

Le titre très journalistique est très efficace.
Il accroche mon intérêt. Car si le pétrole vient à manquer en 2030, les motos électriques devront répondre présentes puisqu’elles deviendront d’un coup autre chose qu’une mobilité alternative.

Ce titre crée donc une tension dans ma tête.
Et sans même avoir lu l’article, je me demande si un scénario de contrainte dès 2030 est bien souhaitable pour les motos électriques. Réponse : je ne sais pas. Il est trop tôt pour savoir.

Et puis il faut vérifier ce que dit l’article pour voir si c’est sérieux.
Il se pourrait que ce soit un article écrit à la va-vite pour faire du clic. Si c’est le cas, c’est gagné. Car je clique. Et avant même de lire, je le fais défiler, pour voir la longueur. Ça permet de se faire un avis sur la qualité du papier.

Pas de chance. Cet article est réservé aux abonnés.
Nous autres qui ne faisons pas partie de la caste ne pouvons lire que le début de l’article. Dommage. Je n’aime pas commencer un article en sachant que je ne le finirai pas. Je ne vois pas vraiment l’intérêt.

Mais quand même, je lis.
Car je me dis que je n’ai jamais traité ce sujet dans mes mails. Et quand on prétend construire des motos électriques, on doit être un minimum calé sur la question. Sinon, ça ne fait pas sérieux.

Comme prévu, la partie accessible aux gens qui n’ont pas envie d’investir 10€ par mois donne assez peu de matière. Son but est juste d’accrocher notre intérêt pour nous faire acheter. Habile.

Mais je suis plus habile que ça.
Car le journaliste donne la source de son article dès les premières lignes. Et cette source m’intéresse. C’est un rapport du Shift Project, un think tank spécialisé dans le changement climatique.

J’ai confiance en eux.
Je sais qu’ils sont sérieux. Alors je clique sur le lien que le journaliste a pointé vers sa source.

C’est un rapport de 42 pages, intitulé « L’union européenne risque de subir des contraintes fortes sur les approvisionnements pétroliers d’ici à 2030- Analyse prospective prudentielle« .

C’est drôle. Ça ne ressemble pas du tout à un titre de rapport scientifique. C’est presque un titre d’article qui aurait pu paraître dans Le Monde.

42 pages.
Au moment où j’écris ces lignes, je ne suis pas encore allé plus loin que la table des matières. Mais j’ai envie de lire ce rapport. Et de le fouiller, avec méthode. J’aimerais le mettre à nu.

Car le scénario qu’évoque le titre m’inquiète.
Et s’il vient à se réaliser, je vais devoir changer mon fusil d’épaule. La fin justifie les moyens, et on ne construit pas un immeuble parasismique de 18 étages quand on prévoit un séisme le lendemain.

Alors voilà ce que je vous propose.
Cette semaine, je vais disséquer ce rapport et voir ce qu’il implique. Ça nous permettra de faire un état des lieux précis sur la situation du pétrole aujourd’hui et les scénarios possibles pour les prochaines années.

On verra ensuite les conséquences qu’on devra tirer pour adapter notre stratégie pour les prochaines années.

Ça commence demain.

À demain,

Julien

Merci d'avoir lu jusqu'ici ! Maintenant, c'est à vous de vous exprimer.