Choisir une moto électrique

Commençons par une idée simple : choisir la meilleure moto électrique, c’est comme acheter n’importe quel autre nouveau véhicule.

Nombreux sont ceux qui, par dogmatisme, choisissent la même marque que leur précédent moyen de transport ou se tournent un constructeur historique. En ce qui concerne les motos électriques, je fais partie de l’autre catégorie, qui juge que la clé réside dans la pertinence.

Une moto peut être agile en ville, ou puissante sur autoroute. Mais elle est rarement les deux à la fois.

Il s’agit alors d’établir vos besoins.

Je ne vais pas vous faire l’affront d’expliquer que choisir une moto touring pour faire des trajets quotidiens n’a pas de sens.
En revanche, l’architecture de la batterie, le type de cellules utilisées ou encore l’autonomie et la recharge sont des enjeux importants dans le choix d’une moto électrique.

Il faut aussi prendre en compte les goûts esthétiques de chacun : j’ai toujours été attiré par les modèles néo-rétro inspirés des cafe racer, mais d’autres préfèrent un design épuré et plus futuriste.

Enfin, quand on se tourne vers les motos électriques, c’est aussi pour des raisons environnementales. Il faut alors regarder l’empreinte écologique des divers matériaux, ou le lieu de fabrication par exemple.

Tesla, Harley Davidson, Kawasaki… En y regardant de plus près, on réalise que chaque constructeur a ses préférences et ses réflexes. Cela permet d’établir un comparatif complet des modèles commercialisés et par conséquent, de s’orienter vers l’achat le plus éclairé, au prix le plus juste.

Finalement, il n’est pas si pertinent de vous montrer la meilleure moto électrique du marché. Par contre, je peux vous donner tous les outils nécessaires pour définir la moto électrique la plus adaptée à votre quotidien.

julien vaissette ingenieur moto electrique
Julien
Ingénieur et doctorant en mécanique

Nous créons un véritable guide pour acheter sa moto électrique. Ensuite, c’est à vous de choisir.

La suite de ce mode d’emploi s’écrit chaque mois.

À chaque nouvel article – le premier dimanche du mois – on envoie un email à tous ceux qui le souhaitent.